Qu’est-ce que l’ésotérisme ?

Le mot ésotérisme est un mystère à lui seul. Souvent associé à l’étrange, à l’occulte, l’ésotérisme a, aux yeux du grand public, une image sulfureuse, englobant magie blanche, sociétés secrètes, satanisme dans certains cas.

Peu de personnes savent qu’à l’origine, la pratique de l’ésotérisme était exempte de toutes connotations négatives. Devenu mot fourre-tout pour désigner le paranormal dans sa globalité, il est temps de remettre les choses à plat, de lui redonner son sens et montrer l’impact qu’il a eu au cours de l’histoire.

Qu’est-ce que l’ésotérisme

Si l’on se penche sur l’étymologie du mot, on découvre qu’ésotérisme vient du grec ancien, avec « eso , qui signifie intérieur, au-dedans. Il s’oppose naturellement au mot exotérisme, qui lui signifie à l’extérieur, accessible à tous.

À la fois forces cachées et enseignements privés, l’ésotérisme et un travail d’introspection de soi et/ou d’une discipline.

Et effectivement, les enseignements ésotériques étaient, et sont toujours, réservés à des initiés. Soit par des philosophes à leurs élèves, soit par des religieux, par des scientifiques…

Il ne s’agit pas là de constituer une élite au savoir suprême, loin de là. L’ésotérisme était, du moins à l’époque de la Grèce antique, l’organisation de la pensée profonde. Ceux qui avaient les capacités, et qui le voulaient, étaient alors initiés par des maîtres.

En occident, plus particulièrement en France, le mot ésotérique a fait son apparition au cours du 18e siècle.

À cette période, il désignait ce qui était secret, inhabituel, obscur, en tout cas pour ceux qui n’étaient pas « initiés ».

Un siècle plus tard, nous avons enfin une définition claire de l’ésotérisme, qu’on pourrait retranscrire ainsi :

« L’ésotérisme est une doctrine, qui n’est transmise qu’à des personnes volontaires souhaitant percer le secret d’une discipline, et qui gagnent la confiance des maîtres. Cette discipline reste secrète si l’on n’est pas initié, ce qui dès lors, dégage une aura occulte atour d’elle, et peut éveiller la méfiance. »

Les courants ésotériques

Nous l’aurons compris, le nombre de courants ésotériques est très important. Partout dans le monde, à toutes les époques, il y a eu des choses cachées, secrètes. Ici, nous allons aborder quelques exemples, pour bien comprendre ce qu’est l’ésotérisme concrètement.

L’alchimie

Qui ne connaît pas la pierre philosophale, capable de changer le plomb en or ? L’alchimie date du Moyen-âge, et ses adeptes essayaient de comprendre la composition des métaux, de leur donner des pouvoirs, changer leurs caractéristiques et leurs propriétés.

La franc-maçonnerie

Connue dans le monde entier, la franc-maçonnerie ne cesse de faire fantasmer. Tantôt haïe, tantôt adorée, on peut dire qu’elle sait faire parler d’elle. Pourtant, sauf les membres des loges, personne ne connaît réellement ce qu’est la franc-maçonnerie. On sait simplement qu’elle promeut la fraternité, la démocratie, et qu’elle a joué un rôle important dans la laïcité en France, se faisant quelques ennemis au sein de l’église.
Parmi ses plus grandes obédiences, on peut recenser le Grand-Orient de France (1973) qui a eu un rôle politique important, ou encore la franc-maçonnerie égyptienne, plus spirituelle.

L’hermétisme

Ici, la vision des choses est assez simple. Tout ce que nous savons, tout ce que nous avons appris, vient d’une entité extérieure à la planète. En somme, aux extraterrestres. Seuls les initiés peuvent connaître les secrets bien gardés de ce mouvement.

La magie blanche

Rituels, prières, cérémonies… à l’opposé de la magie noire, qui emploie des méthodes souvent spectaculaires, mais délétères (sacrifices par exemple), la magie blanche repose sur le calme, le bien-être, l’équilibre entre les forces invisibles, et le respect des divinités ainsi que des vies humaines. On peut trouver, de nos jours, beaucoup de conseils, voire même des rituels en ligne.

Mais la plupart du temps, la « vraie » magie blanche est gardée secrète par des groupes, comme la célèbre Wicca, qui propose d’apprendre la magie blanche. C’est une quête spirituelle qui repose sur des traditions païennes proches de la nature.

Rose- Croix

Harmonie avec l’univers, sciences naturelles, mysticisme… Non religieux et apolitiques, les adeptes du mouvement essayent de comprendre l’univers, et d’améliorer le monde qui les entoure, ainsi qu’eux-mêmes.

Comme vous pouvez le voir, l’ésotérisme regroupe différentes formes de croyances, de rites. Toutes les tranches de la population y sont représentées, que ce soit des hommes, des femmes, des pauvres ou des personnes plus aisées. On trouve également des religieux, des scientifiques, des mystiques.

L’ésotérisme n’est donc pas une philosophie en soi, mais tout un panel de philosophies, de doctrines, qui gardent en chacune d’elles leurs secrets. On est bien loin, donc, de l’image paranormale que ce mot laisse souvent derrière lui, même s’il peut en faire partie.

Related posts

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top