En quête de spiritualité

AdobeStock_50862731

Si à l’heure de l’hyper communication, nombre d’entre nous cherchent à revenir à des fondamentaux, nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers une quête spirituelle. Revenir à l’essentiel, chercher « la vérité », quête d’une universalité qui nous guiderait et guiderait les peuples vers une pacification.

Bien trop souvent encore, nombre d’entre nous se tournent vers les « autres » pour trouver des réponses à leurs questionnements. Or la quête de spiritualité est un cheminement intime, introspectif. Comme peu d’entre nous ont la patience d’effectuer une introspection au long terme, vous êtes encore bien trop nombreux à lâcher en cours de route, pensant cette quête inaccessible ou réservée à une élite philosophique. Le « Tout, tout de suite et maintenant », n’est en rien compatible avec un travail productif sur soi-même. Nous ne sommes pas, contrairement à la société dans laquelle nous évoluons dans de l’hyper productivité.

Pour cheminer vers la spiritualité, il faut déjà en connaître les tenants et les aboutissants et avoir les outils nécessaires pour y parvenir. Certaines sociétés initiatiques, à l’instar de la Franc-maçonnerie, ont alors toute leur raison d’être.

Au sens large, la franc-maçonnerie est une sorte de société dotée d’une boîte à outils, les rites et les symboles, et garante d’une philosophie destinée à guider les femmes et les hommes qui en font la démarche, sur le chemin de cette quête spirituelle. Les aider à se découvrir, à se connaître de manière intrinsèque, à générer la maturation de valeurs immatérielles, leur énergie vitale.

Au fur et à mesure de leurs avancées, ils vont sentir monter eux un souffle, une lumière, une puissance de vie qui va les mener à innover, à créer, à interpréter et à mieux comprendre le monde qui les entoure.

L’autre Lumière

Sans aucun mysticisme, nombre d’entre eux avouent avoir trouvé « la lumière au bout du tunnel ». Avec cet accès à la spiritualité, quête infinie du perfectionnement personnel, ils construisent pierre après pierre leur temple intérieur, où paix et fraternité tiennent une place à part.

Mais ce chemin d’autant plus long et laborieux qu’en inadéquation avec les sociétés au sein desquelles nous évoluons. Environnements professionnels, sociaux ou familiaux sont essentiellement guidés par des notions mercantiles et matérielles. Allez faire entendre à un banquier, à votre patron… que la véritable richesse est intérieure…

Afin de pouvoir réaliser ce cheminement, les maçons doivent pouvoir échanger et travailler ensemble dans des lieux tenus secrets et éloignés de toutes ces pollutions extérieures. Pour cheminer vers un but commun, il faut déjà parler la même langue et avoir les mêmes codes. C’est aussi ce qu’amène la franc-maçonnerie avec des rites universels.

Au sein même de la franc-maçonnerie, énoncée au sens le plus large, il y a de très nombreux courants que l’on nomme des obédiences. Si ces obédiences tendent toutes vers le même but, chacune propose un chemin différent, des initiations différentes.

La Franc-Maçonnerie Egyptienne

Un des rites les plus secrets demeure la Franc-maçonnerie égyptienne. Beaucoup moins libérale que les autres obédiences, elle va bien plus loin dans l’approche de la symbolique, tendant même vers une forme d’occultisme inhérente à l’École des Mystères de l’Égypte Ancienne. Cette « École » fait référence aux rites initiatiques proférés par les Grands Prêtres afin de faire émerger un Pharaon, sage bâtisseur et guide de tout un peuple.AdobeStock_55936858

Si ces références sont aujourd’hui bien peu académiques et éloignées de nous, ce sont ces valeurs-là qui ont amenées les égyptiens à la perfection dont résultent aujourd’hui les connaissances qu’ils nous ont léguées ainsi que l’immense patrimoine architectural qui continue, des millénaires plus tard à émerveiller l’humanité toute entière.

Bien loin des théories philosophiques de salon, la Franc-Maçonnerie Égyptienne s’apparente davantage à de la science. De l’Égypte ancienne, nous tenons aujourd’hui la géométrie et donc les mathématiques ; autant de notions qui font encore vivre nos sociétés.

Arcana-Arcanorum

Au sein du rite égyptien, un des objectifs de chacun est d’avoir acquis suffisamment de connaissances pour accéder à Arcana-Arcanorum, le mystère des mystères ou le secret des secrets, sans doute un des secrets les mieux gardés de l’univers. Véritable travail sur le corpus psychique, il s’apparente à la théurgie et à l’alchimie.

Réservé aux plus hauts gradés, ceux dont le parcours spirituel est le plus abouti, Arcana-Arcanorum est une lumière dans les ténèbres, lorsqu’après la dématérialisation totale du physique, seule l’âme est amenée vers un voyage infinie. Là, alors, la puissance spirituelle et les connaissances acquises permettent à ces initiés de longue date d’entrer en relation directe avec des puissances divines…

Related posts

LA MAGIE

par Mr Serge Hutin président d’honneur d’Alpha International MAGIE ET MAGICIENS Qu’est-ce donc que...

LES SCIENCES-OCCULTES

par Mr Serge Hutin président d’honneur d’Alpha International OCCULTISME ET « SCIENCES OCCULTES »...

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Top