fbpx

Les différentes sortes de magie

S’il n’existe en réalité qu’une seule magie, notre besoin de classifier nous pousse naturellement pousser à tout cataloguer. Nous choisissons donc plus facilement, en tant que débutant, en fonction de nos envies et de ce que nous voulons faire de nos pouvoirs, de comment on veut les exploiter. Pour y voir plus clair, voici les principaux courants magiques dont on peut entendre parler.

Les magies « colorées

Ici nous allons voir qu’elles sont les magies que l’on désigne par leur couleur. On en connaît généralement deux principales, mais il en existe d’autres, non pas plus cachées, mais plus discrètes, car sûrement moins spectaculaires.

La magie blanche

Ici, pas de surprise. La magie blanche est probablement la plus célèbre. Elle consiste en des rites dits Païens, proches de la nature. Les sorciers qui pratiquent ou qui veulent savoir comment apprendre la magie blanche sont, dans l’imaginaire collectif, des personnes bienveillantes, qui veulent le bien. En somme, la magie blanche, c’est la magie des anges, du divin, de tout ce qui est bon sur terre et dans l’univers.

La magie noire

La magie noire est l’exact opposé de la magie blanche. Elle aussi, très médiatisée, notamment dans le cinéma d’horreur ou encore certaines séries, elle est utilisée par des personnes malveillantes, égoïstes, qui tentent d’obtenir ainsi une vengeance, ou juste faire du mal à autrui pour le plaisir ou son propre bénéfice. Souvent, la magie noire est associée à des rites démoniaques, voire sataniques. Le diable est effectivement l’une des plus grandes figures de cette pratique, ainsi que les sacrifices animaux, voire humains dans certains cas.

La magie rouge

Beaucoup moins connue que ses consœurs, la magie rouge doit pourtant attirer plus d’une personne. Et pour cause, celle-ci se concentre sur l’amour, l’amitié, la passion, les sentiments et la sexualité. Autant dire qu’elle a beaucoup de succès auprès du public malgré sa faible popularité. Elle est évidemment associée à une forme de magie blanche, car elle est utilisée dans un but bienveillant, même si parfois, celui-ci peut être égoïste. La difficulté, pour l’apprenti magicien, sera donc de savoir faire la part des choses. Exercice difficile tant cette magie est liée à nos émotions. Ici, la préparation via la méditation et la sagesse sont indispensables.

La magie verte

Encore moins connue que la magie rouge, elle descend elle aussi de la magie blanche. Elle aussi tournée vers la nature, elle se focalise sur les plantes et leurs pouvoirs mystiques et guérisseurs. Chaque plante possède ses propres particularités, ainsi elles seront utilisées en fonction du résultat voulu.

La magie verte est également tournée vers l’astrologie. En effet, chaque signe du zodiaque correspond à des plantes et herbes. Par exemple, le signe du bélier sera associé au clou de girofle et à la cannelle.

Ces magies sont toutes, en réalité, la même chose. La classification se fait en fonction de ses envies et de l’usage voulu, mais la base reste la même pour toutes.

Il existe encore tout un tas de magie « colorée ». Bleu, brune que l’on attribue respectivement à la terre et à l’eau. On trouve même de la magie rose parfois… mais ces dernières sont surtout des extensions un peu trop poussées de ce qu’est la magie en général. D’ailleurs, on trouve très peu de renseignements à leurs sujets.

Les autres formes de magie

On donne décidément toutes sortes de noms à la magie. Ici, deux autres branches importantes :

La magie élémentaire

Elle s’inspire fortement de la Wicca. La magie élémentaire repose sur quatre éléments :

L’eau.
Le feu.
La terre.
L’air.

Chacun de ces éléments renferment un secret. On exploite ici ce que la nature nous a donné, afin d’effectuer des rituels magiques.

C’est la Kabbale orientale, pour qui tout ce qui est divin, et donc créé par Dieu, possède son propre pouvoir, qui a été largement repris ici.

La magie draconique

Comme nous pouvons le soupçonner, la magie draconique nous vient tout droit des dragons. Ce sont des êtres mythiques, légendaires, qui ne vivent pas sur le même plan que nous. Ainsi, ils sont là, partout à la fois. Le temps et l’espace ne représentent rien pour eux.

Le secret pour qu’ils vous écoutent ? Les aimer. Les aimer et les respecter. Sans ça, vous pourrez dire adieu à leur aide.

>>>Cliquez ici pour recevoir une documentation gratuite sur nos cours

Related posts

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.




Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top