Franc-Maçonnerie Egyptienne

En visitant ce site vous allez pénétrer certains arcanes secrets de la franc-maçonnerie égyptienne.

La franc-maçonnerie hermétique est quelque chose de très différent. C’est une franc-maçonnerie très discrète, de marge. Elle est peu répandue par rapport aux obédiences “classiques” mais pourtant, ce monde qui ne fait parler beaucoup de lui, existe bel et bien et apporte une formation éminemment spiritualiste. Pour bien comprendre la franc-maçonnerie égyptienne nous devons examiner son histoire :

Au 18e siècle, certaines loges maçonniques ont intégré à leur pratique des éléments d’hermétisme absents dans les loges anglaises au départ. Ces connaissances hermétiques venaient souvent du monde de la noblesse où des familles s’étaient transmis de génération en génération des savoirs ésotériques et alchimiques. Elles venaient aussi d’autres courants initiatiques très fermés tels que l’Ordre Pythagoricien ou l’Ordre Egyptien.

Au 18e siècle, le choix a été fait d’abriter ces Connaissances à l’intérieur de structures solides, tolérées encore par l’Eglise : les loges maçonniques.

La franc-maçonnerie égyptienne a su préserver cet héritage hermétique. Elle croit au Grand Architecte de l’Univers et enseigne notamment que le véritable but de l’initiation maçonnique est la découverte du divin en soi.

Au cours des siècles passés, les francs-maçons du courant hermétique ont enseigné dans le secret de leurs Loges comment progressivement bâtir son Temple intérieur, c’est-à-dire acquérir les qualités morales et spirituelles qui vont élever l’initié au-dessus de la condition des profanes. Ce courant maçonnique travaille notamment sur les états de conscience, et est à la recherche de ce qu’Ouspensky appelle l’état de conscience objectif qui conduit à l’éveil, c’est-à-dire à l’expérience du Réel.

Quel est la nature du réel ?

La seule réponse valable est qu’il existe plusieurs niveaux de réalité :
– la Réalité créée par notre esprit est en nous-même. C’est une représentation du monde élaborée par notre esprit et qui a nécessité les différents intermédiaires qui ont codé la perception. Ceux sont les organes des sens qui transforment nos perceptions en influx nerveux, puis les nerfs qui acheminent cette information jusqu’au cerveau.

– Le deuxième niveau de réalité est constitué par les molécules chimiques (faites d’atomes) et les photons présents à l’extérieur. C’est eux qui stimulent nos organes des sens.

– Un troisième niveau de réalité est, celui qui se cache derrière les atomes et les photons semble être constitué par de la pure information.

Le monde physique tel que nous le percevons étant une illusion, la fonction de l’initiation consiste à dissiper ce voile et à accéder au Réel.

Top